LE FONDATEUR

Étant enfant Francisco Rojas adorait construire et transformer dans son garage. Commençant par les motos, il se dirigeait naturellement vers un métier manuel où il pouvait exprimer son talent et savoir-faire. A l’âge de 14 ans, curieux et rempli d’ambition Francisco Rojas profite de chaque vacances scolaire pour rejoindre son père dans ses ateliers et commencer son immersion dans le monde prestigieux de la joaillerie. 

Fils d’un père pragmatique et exigeant, Francisco Rojas était soumis à un rythme acharné:

« il me donnait des bijoux de plus en plus difficile et pendant mes vacances, je faisais le matin du sertissage et l’après-midi je me consacrais à la fabrication de bijoux ». 

 

La passion de découvrir des matières et de les façonner ainsi que son dévouement pour la précision et l’excellence l’entraine à entreprendre un apprentissage à Genève pour atteindre son rêve et un jour devenir patron de sa propre entreprise.

LA FAMILLE

Au fur et à mesure de l’agrandissement et développement de Jeweltech, Francisco Rojas suit le modèle de son père et commence en 2015 à intégrer des membres de sa famille, plus précisément ses 4 filles. En transmettant sa passion à ses enfants, il espère que leur culture, leur ADN et leurs traditions se feront ressentir au sein de l’entreprise.

 

Chacune de ses filles occupe actuellement des postes clefs de l’entreprise avec pour but d’assurer une continuité.

  • Barbara Rojas (apprentie en sertissage) devrait prendre en charge, dans le futur, la partie sertissage.

  • Rachel Rojas, s'occupe de la comptabilité et des ressources humaines.

  • Sarah Rojas, diplômée de l’école hôtelière de Genève, a rejoint Jeweltech pour appuyer son père dans la gestion de l’entreprise et le développement de nouveaux marchés.

  • Sa dernière fille part à l’étranger pour perfectionner son anglais. Dans le futur, il souhaiterait qu’elle se spécialise dans les pierres fines.